Foire aux questions

Tout ce que vous avez toujours
voulu savoir sur MASTERCLASS
sans jamais oser le demander...

  1. Qu’est-ce qui différencie MASTERCLASS des autres organismes de cours complémentaires ?
À MASTERCLASS, nous ne nous contentons pas de donner de simples petits cours de maths. Notre objectif : permettre à tous nos étudiants d’effectuer de véritables progrès en mathématiques (tout en les guidant de façon générale dans leurs années de prépa), et ainsi, être en mesure d’intégrer une des meilleures Écoles…
Dirigé par SteeveSARFATI, auteur du MSFA (Méthodes, Savoir-Faire et Astuces) et fondateur d’Optimal Prépa, MASTERCLASS ne propose que des formules de cours intensives (3h ou 4h par semaine selon l’année de préparation) avec une ligne pédagogique claire, une véritable visée Parisiennes et des supports de cours exhaustifs reconnus de tous et permettant une parfaite maîtrise du programme. En outre, nous apportons à tous nos étudiants un véritable coaching au quotidien des plus efficaces, sans équivalent nulle part ailleurs, pour les mener vers les toutes meilleures Écoles.

Résultats : nos étudiants effectuent en moyenne 7 points de progression en mathématiques sur un an, et, pour ceux qui vont jusqu’au bout de leur ambition d’intégration, c’est plus de 80% d’entre eux qui intègrent in fine une Parisienne (résultats moyens constatés aux concours depuis 2011) !
Ce n’est d’ailleurs pas anodin si un certain nombre de professeurs de grande qualité actuellement en prépa HEC ont été formés par SteeveSARFATI (que ce soit à Optimal Prépa, à l’époque où celui-ci s’en occupait, ou aujourd’hui à MASTERCLASS). C’est ainsi le cas notamment de trois professeurs parmi les plus brillants d’Ipésup ou de Saint Jean de Douai, ou encore d’Olivier Sarfati (qui, contrairement à ce que certains croient, n’est pas du tout le frère ou le cousin de SteeveSARFATI, mais simplement un de ses anciens élèves qui avait rejoint Optimal Prépa dès son année de bizuth, avant d’intégrer HEC deux ans plus tard avec d’excellents résultats en mathématiques).
  1. Comment est calculée la progression moyenne de vos étudiants en mathématiques ?
Nos étudiants effectuent en moyenne 7 points de progression en mathématiques sur un an !
Pour des raisons évidentes, ce résultat n’est calculé que sur nos étudiants de deuxième année (les carrés) et les redoublants de deuxième année (les cubes). Comme il est difficile de comparer, chez les carrés, les notes obtenues en première année et les notes obtenues aux concours, cette progression est calculée entre leurs résultats de début de deuxième année et la moyenne de leurs cinq notes en mathématiques aux concours BCE (HEC, ESSEC, ESCP, EMLyon, EDHEC). Pour les cubes, on calcule cette progression entre la moyenne de leurs notes aux concours en carré et celles obtenues en cube.
C’est ainsi que, selon les années, nous obtenons chez les carrés, 7 à 9 points de progression moyenne sur un an, et chez les cubes (dont la progression est naturellement plus limitée) 6 à 7 points de progression moyenne sur un an (contre seulement un point de progression en moyenne nationale).
Par conséquent, nos étudiants très moyens en mathématiques en première année (autour de 6 à 8/20) parviennent à faire des maths leur matière forte aux concours quand nos étudiants déjà à l’aise dans cette matière en première année parviennent à tutoyer les sommets un an plus tard, certains parvenant même à atteindre le 20/20 dans toutes les épreuves de maths aux concours !
Pour nos carrés comme pour nos cubes, de telles progressions sont tout simplement exceptionnelles !
  1. Quels sont vos résultats globaux ?
Il convient de ne pas s’attarder sur nos résultats globaux, et ce, pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, MASTERCLASS concentre essentiellement son effort sur la progression de ses élèves en mathématiques et, comme vous le savez, il y a d’autres matières aux concours (sur lesquelles les effets de notre apport sont plus difficilement plus mesurables).
De plus, les étudiants que nous recrutons viennent d’à peu près toutes les prépas d’Île-de-France, des meilleures aux plus modestes, donc, avec des différences de niveau très fortes, notre sélection ne se faisant pas sur le niveau initial des étudiants mais sur leur ambition et leur motivation !

Cela une fois posé, si l’on considère l’ensemble de nos étudiants allant jusqu’au bout de leurs ambitions d’intégration dans une Parisienne (en carré ou en cube), ce sont plus de 80% de nos étudiants de deuxième année qui intègrent une Parisienne (HEC, ESSEC, ESCP) et près de 95% qui intègrent une École du Top-5 !
Des résultats exceptionnels, surtout si l’on n’oublie pas que nos étudiants viennent de toutes les prépas parisiennes, et pas seulement des meilleures…
Mais si nous obtenons de tels résultats, c’est certainement parce que nous parvenons à leur transmettre cette soif de réussite et cette volonté de travail sans lesquelles presque rien n’est possible ! Comme l’a dit Charles de Gaulle : Entre Impossible et Possible, deux lettres et un état d’esprit.
  1. Comment expliquez-vous la réussite de vos étudiants ?
Il n’y a pas de solution miracle ! À MASTERCLASS, nous transmettons à nos étudiants les trois ingrédients indispensables à la réussite en prépa…
Nous leur montrons tout d’abord l’intérêt d’augmenter leur quantité hebdomadaire de travail personnel (à hauteur de 40h par semaine en première année et de 50h par semaine en deuxième année). Nous leur donnons ensuite toutes les armes pour réussir en mathématiques, mais aussi pour travailler plus efficacement, dans toutes les matières, conformément aux exigences des concours. Nous leur conférons enfin une soif de vaincre et un mental de vainqueur afin qu’ils puissent donner le maximum de leur potentiel tout au long de leur(s) année(s) de prépa.

Ainsi, ce n’est pas moins de 80% de nos étudiants allant jusqu’au bout de leurs ambitions d’intégration qui intègrent in fine une Parisienne. Si nous ne parvenons pas toujours à faire en sorte que nos étudiants jouent le jeu jusqu’au bout (i.e. cubent) pour atteindre leurs objectifs aux concours, nos rares étudiants qui échouent réellement sont ceux qui ont soit des blocages mathématiques indépassables (environ 5% de nos étudiants), soit des difficultés structurelles dans les autres matières (entre 5% et 10% de nos étudiants), soit encore une impossibilité atavique à se mettre au travail (à nouveau entre 5% et 10% de nos étudiants). En clair, dans l’immense majorité des cas, tous les étudiants qui se conforment à nos préceptes réussissent en au plus deux ans à atteindre leurs ambitions les plus élevées aux concours, à savoir intégrer une Parisienne !
C’est ainsi que nous assistons tous les ans à de véritables petits miracles avec des étudiants faibles, issus de prépas très moyennes, qui parviennent quand même à surmonter tous leurs handicaps et intégrer une Parisienne Pourquoi ? Parce que, quelque soient leurs faiblesses initiales, celles-ci ne sont pas, dans l’immense majorité des cas, irrémédiables. En effet, avec une formidable volonté de réussite et une dose de travail supérieure à la moyenne, ces étudiants effectuent des progressions bien souvent exceptionnelles, déjouant ainsi tous les pronostics pour intégrer une Parisienne
  1. En quoi consiste votre méthode d’enseignement en mathématiques ?
Notre méthode consiste à faire travailler nos étudiants sur les 7 facteurs-clefs de succès en mathématiques, à savoir :
- la maîtrise du cours sans laquelle rien n’est possible,
- la maîtrise des méthodes classiques et techniques de base dans le droit prolongement du cours,
- la maîtrise des méthodes de réflexion mathématique,
- la maîtrise des exercices incontournables, ensemble des résultats et thématiques classiques, ainsi que des théorèmes hors-programme qui sont au cœur de nombreux sujets de concours,
- la rigueur mathématique tant sur le fond que sur la forme,
- la qualité de la rédaction, qui permet de montrer au correcteur que l’on a parfaitement compris ce que l’on écrit, et :
- la vitesse d’exécution, qui permet de traiter un plus grand nombre de questions aux concours…

Ainsi, l’enseignement MASTERCLASS permet à tous nos étudiants de recevoir une préparation en mathématiques complémentaire à leurs cours de prépa, préparation qui va bien au-delà de leur formation traditionnelle…
En effet, alors que les professeurs de prépa n’ont pas toujours le temps, ni même la possibilité (face à des classes souvent trop nombreuses) de dépasser le périmètre originel de leur enseignement (cours et premiers exercices d’introduction), nos cours permettent à nos étudiants de faire une synthèse des connaissances à posséder sur chaque chapitre, d’en maîtriser réellement tous les fondamentaux, de travailler sur des exercices variés, progressifs et couvrant l’ensemble des attentes du programme, puis (en deuxième année) sur des sujets de plus en plus ardus afin d’atteindre les meilleures notes aux concours…
  1. En quoi consiste votre coaching ?
Notre coaching est un élément absolument essentiel pour la réussite de nos étudiants…

Nous les guidons tout d’abord tout au long de leurs années de prépa.
En effet, lorsque les étudiants sortent du lycée, ils sont, par nature, sans expérience de la prépa, et se retrouvent assez vite, dans la grande majorité des cas, perdus dans cet univers impitoyable et extrêmement concurrentiel avec ses codes qu’ils ont, bien souvent, beaucoup de mal à déchiffrer.
C’est pourquoi, nous les aidons dans leur approche de la prépa, dans leur organisation générale comme dans leur approche des différentes matières (en commençant bien entendu par les mathématiques), et de les mettre ainsi dès les premières heures de travail avec nous sur les chemins de la réussite…
Nous leur donnons également tous les conseils pour effectuer les bons choix et prendre les bonnes décisions face aux multiples interrogations auxquelles ils doivent faire face (choix de la prépa, logement, vacances, relations personnels…).

Nous les poussons et motivons également en permanence à travailler en quantité suffisante tout au long de leurs années de prépa. En effet, la réussite aux concours des “Parisiennes” est tellement ardue : seuls 10% des étudiants de prépa y parviennent, quand plus d’un sur deux a obtenu une mention “bien” ou “très bien” au baccalauréat, que, pour tous les étudiants qui ne sont pas brillantissimes (i.e. l’immense majorité d’entre eux), seul un travail très conséquent, en quantité comme en qualité, pendant leurs années de prépa peut leur permettre d’atteindre leur Graal…

Nous les accompagnons et les suivons personnellement tout au long de leurs années de prépa.
Pour aider nos étudiants à faire face aux mauvaises notes, aux humiliations qu’ils peuvent vivre au sein de leur prépa ainsi qu’au stress croissant auquel ils doivent faire face, nous leur apportons, semaine après semaine, la motivation nécessaire, mais aussi l’envie de travailler et la rage de vaincre qui leur sont indispensable pour atteindre leurs objectifs.
Nous sommes également à leur écoute dans les moments difficiles. En effet, en prépa, toute difficulté scolaire ou personnelle, remarque plus ou moins désobligeante de la part de leurs professeurs, période de moins bien… leur semblent bien souvent insurmontables… Notre mission à ce moment-là : les aider à prendre du recul, à relativiser, leur montrer de nouvelles perspectives et le chemin à suivre…

Nous les aidons également dans toutes les autres matières.
En effet, au-delà des mathématiques nous leur apportons, via des séances ad hoc la méthodologie propre à chacune des matières littéraires (géopolitique, économie, culture générale et langues). Nous leur donnons également nombre de conseils pratiques pour les aider à progresser beaucoup plus rapidement dans ces matières.
Nous permettons également à nos étudiants de suivre des formations complémentaires dans ces différentes matières, comme pour la préparation aux oraux, et ce afin qu’il puisse arriver préparés au mieux le jour J.

Nous les aidons enfin dans leur préparation mentale et pratique pour les concours…
La période des révisions étant cruciale pour la réussite aux concours, nous sommes aux côtés de nos étudiants pour les guider et les motiver au cours de ces semaines bien souvent éprouvantes, mais aussi pour répondre à leurs questions et les soutenir dans ces moments difficiles.
Nous leur donnons également les meilleurs conseils pour les aider à choisir leur centre d’examen, gérer leur emploi du temps… avec de très nombreux conseils pratiques des plus utiles pour gérer de façon optimale leurs épreuves.
Enfin, les concours étant d’abord et avant tout une affaire de mental, nous les aidons à se construire un véritable mental de vainqueur afin de leur permettre d’affronter les concours avec la rage au ventre, mais aussi la décontraction indispensable pour atteindre leurs objectifs, en clair, leur permettre de chasser leur stress négatif, tout en cultivant chez eux le stress positif qui les pousse à se surpasser le jour J !

Ainsi, avec le coaching MasterClass, nos étudiants parviennent à donner le meilleur d’eux-mêmes pendant leur(s) année(s) de prépa avec nous et à se sublimer pendant les concours… Un plus indéniable !
  1. Quelle formule choisir ?
Notre formule MasterClass est certainement la formule de cours idéale en mathématiques en prépa HEC (en ECS comme en ECE) car elle allie l’efficacité de nos cours en petits groupes et en groupes de niveau à l’émulation générée par nos effectifs restreints. En effet, nos étudiants peuvent y intervenir quand ils le souhaitent (du fait du faible nombre d’étudiants présents) et y poser toutes les questions qu’ils désirent (sans craindre de ralentir le groupe, tous les étudiants étant de niveau similaire), et ce, dans une ambiance de travail des plus agréables et motivantes… Attention cependant : du fait du faible nombre de places disponibles en formule MasterClass, il est vivement conseillé de s’y inscrire avant le 30 juin pour les cours de deuxième année et avant le 15 septembre pour les cours de première année.

Par ailleurs, pour les étudiants en très grosses difficultés en mathématiques comme pour tous ceux qui nous contactent trop tardivement, la formule FirstClass est certainement la plus adaptée à leurs besoins : cours particuliers pour les premiers afin de reprendre les bases pas à pas avec le suivi du même programme qu’en formule MasterClass (mais en cours individuels) pour les seconds. Cette formule permet ainsi tous les ans à de nombreux étudiants de première année de nous rejoindre en formule MasterClass l’année suivante tout en ayant acquis les bases de notre formation en formule FirstClass dès leur première année.
  1. Est-il préférable de s’inscrire à MASTERCLASS en première année ou plutôt d’attendre la deuxième année ?
Il est vrai que beaucoup d’étudiants préfèrent nous rejoindre en deuxième année, après avoir obtenu de mauvais résultats en première année… certains faisant même ce calcul dès le début de leur première année…
Or, ce calcul est tout sauf payant ! En effet, en ne s’inscrivant à MASTERCLASS qu’en deuxième année, beaucoup d’étudiants arrivent alors chez nous avec de nombreux handicaps que nous aurions pu pallier si nous avions travaillé ensemble dès la première année. De plus, quelques semaines après leur intégration de nos cours à MASTERCLASS (en deuxième année), ces mêmes étudiants regrettent le plus souvent de ne pas s’y être inscrits dès leur entrée en prépa : ils se rendent assez vite compte qu’une première année à MASTERCLASS leur aurait permis non seulement d’acquérir de bien meilleures bases en mathématiques, mais aussi de prendre beaucoup d’avance sur le travail à fournir en deuxième année.
Ainsi, nombreux sont les étudiants qui, en voulant s’épargner une année de cours complémentaires à MASTERCLASS, ne récoltent qu’une troisième année de prépa… Et cela est également vrai du côté de nos meilleurs éléments, puisque nos meilleurs étudiants aux concours sont aussi, le plus souvent, ceux qui ont effectué leurs deux années de formation à MASTERCLASS (alors que 30% de nos étudiants de deuxième année ont déjà suivi nos cours en première année, ils ne représentent pas moins des trois quarts de nos meilleurs éléments l’année suivante).
  1. Si l’on préfère se réserver les cours de MASTERCLASS pour l’année des concours, est-il préférable de s’y inscrire pour son année de carré ou plutôt d’attendre son année de cube ?
Certains étudiants, de niveau moyen en fin de première année, hésitent à s’inscrire chez nous dès l’entrée en deuxième année ou plutôt de réserver leur inscription à MASTERCLASS pour une éventuelle année de cube (redoublement de la deuxième année).
À notre sens, ce calcul est fort peu judicieux. En effet, bien souvent, ces étudiants de niveau moyen en fin de première année ont un mal fou à remonter la pente l’année suivante, et ne parviennent alors que très rarement à intégrer une Parisienne en carré. Et, lorsqu’ils s’inscrivent chez nous en cube, ils considèrent alors les cours de MASTERCLASS comme leur ultime bouée de sauvetage, ce qui n’est pas une attitude des plus positives…
En revanche, lorsque ces mêmes étudiants de niveau moyen décident de s’inscrire chez nous dès la deuxième année, et que, malgré tout le travail fourni lors de celle-ci, leur niveau s’avère insuffisant pour intégrer une Parisienne dès leur année de carré, les fondations posées avec nous au cours de leur deuxième année de prépa, que ce soit en mathématiques ou dans leurs méthodes de travail, leur permettent d’effectuer, sur leur élan, des progressions équivalentes en cube, et donc, de profiter doublement (en carré et en cube) des effets de notre enseignement !
Un étudiant ne souhaitant s’inscrire chez nous que pour l’année des concours a donc tout intérêt à venir dès son année de carré et ce, d’autant plus que, s’il échoue aux concours en carré, nous gardons un lien très étroit avec lui pendant son année de cube : réunions de motivation tous les deux mois, possibilité de nous appeler à tout moment (pour des questions de maths, des questions d’organisation ou un soutien psychologique), préparation aux oraux de mathématiques… Un étudiant inscrit chez nous en carré bénéficie ainsi de notre accompagnement et de notre soutien jusqu’au bout de sa prépa ! Certainement une raison de plus pour s’inscrire à MASTERCLASS en carré plutôt qu’en cube…
  1. De quelles prépas sont originaires vos étudiants ?
Nos étudiants sont originaires de pratiquement toutes les prépas d’Île-de-France, des meilleures aux plus modestes, et ce, sans que les meilleures de ces prépas soient surreprésentées dans nos effectifs...
Ainsi, en ECS, nous avons des étudiants d’Ipésup ou de Ginette, comme d’Alexandre Dumas ou de Paul Valéry. De même, en ECE, nous avons des étudiants de Franklin ou d’Henri IV, comme de Rodin ou de Berlioz.
Ainsi, nos résultats ne sont pas le fruit d’une sélection drastique de nos étudiants (d’ailleurs, les meilleurs étudiants des meilleures prépas ne s’inscrivent qu’assez rarement chez nous), mais plutôt celui d’un enseignement de très grande qualité en mathématiques couplé à une transmission sans relâche des facteurs-clefs de succès en prépa (travail, méthode, motivation…).
C’est pourquoi nos statistiques concernant les résultats globaux de nos étudiants sont effectuées sur deux ans car, lorsque nous prenons un étudiant faible sous notre aile, nous ne disposons généralement pas du temps suffisant en un an (en réalité huit mois !) pour obtenir avec lui des résultats à la hauteur de son potentiel. En revanche, en lui apprenant à travailler avec méthode, et à viser toujours plus haut, nos résultats obtenus sur deux ans (bizuth puis carré, ou carré puis cube) sont tout simplement exceptionnels !
  1. Comment sélectionnez-vous vos étudiants ?
Contrairement à ce que certains imaginent, nous ne sélectionnons absolument pas nos étudiants sur leur niveau : nous intégrons à MASTERCLASS des étudiants très faibles comme des étudiants très forts, essentiellement des carrés (90% de nos étudiants de deuxième année sont des carrés, et seulement 10% des cubes). En effet, nous préférons privilégier le désir de succès, plutôt que la qualité du bulletin scolaire chez les étudiants qui se présentent à l’admission chez nous.
Combien de fois a-t-on pu constater que des étudiants d’un bon (voire très bon) niveau initial et issus d’une bonne (voire très bonne) prépa, mais sans la rage au ventre échouaient aux concours, quand des étudiants beaucoup plus faibles au sortir du baccalauréat et issus parfois de prépas beaucoup plus modestes, mais avec une farouche volonté de réussite, intégraient des Parisiennes ?
C’est ainsi que, ces dernières années, une étudiante d’Hélène Boucher (établissement qui ne revendique pourtant qu’un étudiant admis en moyenne par an dans les Parisiennes), dans le dernier quart de sa classe en fin de première année, a intégré l’ESCP après une année de cours chez nous suivie d’une année de cube. Autre exemple : deux étudiants de Pasteur (établissement aux résultats équivalents à ceux d’Hélène Boucher et dont la prépa HEC a disparu depuis), après avoir changé de prépa à l’issue de leur première année, ont intégré tous les deux l’ESSEC (le premier, venu chez nous en début de bizuth, a intégré l’ESSEC en carré, et le second, venu chez nous en début de carré, a intégré l’ESSEC en cube).
  1. Quelle est la proportion des étudiants qui réussissent en un an chez vous ?
C’est une question fort peu pertinente.
En effet, comme nous ne sélectionnons pas nos étudiants sur leur niveau d’origine, et préférons pouvoir aider des étudiants faibles et ambitieux plutôt que de nous focaliser sur nos statistiques, construire celles-ci sur une seule année de cours avec nous (et sur une seule matière enseignée, même si, grâce notamment à notre coaching, nous leur apportons également beaucoup dans les autres matières), alors que nos étudiants les plus faibles n’ont pas eu le temps de ressentir tous les effets positifs de notre formation, est sans grand intérêt…
Sachez néanmoins que plus des deux tiers des étudiants qui s’inscrivent chez nous en première année parviennent à intégrer une Parisienne en deux ans (peut-être parce que nous avons su leur insuffler les bonnes méthodes de travail dès la première année), et que ce ne sont pas moins de 80% de l’ensemble de nos étudiants de deuxième année qui parviennent à intégrer une Parisienne lorsqu’ils vont au bout de leurs ambitions d’intégration (i.e. lorsqu’ils décident de ne pas nécessairement intégrer une École en dehors du Top-3 dès leur année de carré).
  1. Quand se déroulent les cours de MASTERCLASS ?
Quand les étudiants n’ont pas cours dans leur prépa !
En formule MasterClass, les cours se déroulent quand les étudiants sont disponibles, à savoir les soirs de semaine ou le week-end, et ce, en tenant compte, bien entendu, de leur année et de leur voie de préparation (ECS ou ECE), mais aussi de leur niveau en mathématiques (afin de former des groupes de niveau). En revanche, nous ne faisons pas de cours en formule MasterClass pendant les vacances scolaires pour permettre à nos étudiants provinciaux ou étrangers de rentrer chez eux.
En formules FirstClass et OneClass, les cours ont lieu au domicile de l’étudiant lorsque celui-ci et son professeur sont disponibles, à savoir le plus souvent les soirs de semaine et week-ends, mais aussi pendant les vacances scolaires ou certains après-midi en fonction de leurs emplois du temps respectifs.
  1. Connaissez-vous les sujets de concours à l’avance ?
Bien entendu que non ! Néanmoins, comme, chaque année, une part non négligeable des sujets de concours ont été traités en classe ou dans nos polycopiés avec nos étudiants, ces rumeurs peuvent prospérer, et prospèrent d’ailleurs allégrement… :)
Par exemple, aux concours 2015, en ECS, c’est l’intégralité du sujet de maths de l’EMLyon, un gros tiers du sujet de l’ESSEC et un tiers de l’épreuve de Maths II commune qui avaient été traités par nos étudiants avant les épreuves écrites. Et comme ce qui était vrai en 2015 l’était tout autant en 2014, 2013… Un plus indéniable !
  1. Vos étudiants ne font-ils pas trop de maths avec MASTERCLASS sachant que ce n’est pas la seule matière aux concours ?
N’oubliez pas qu’aux concours, les mathématiques représentent 37% des coefficients en ECS et 27% des coefficients en ECE (à HEC et à l’ESSEC). C’est en outre la matière la moins aléatoire à l’écrit comme à l’oral (nombreux en effet sont les étudiants qui, bien que dotés d’un excellent niveau dans les matières littéraires, n’y obtiennent que des résultats erratiques le jour J). C’est pourquoi nous conseillons à nos étudiants de consacrer environ 50% de leur temps de travail aux mathématiques en ECS, et 40% en ECE : ils ne doivent donc surtout pas lésiner sur les efforts à produire dans cette matière !
Par ailleurs, les cours de MASTERCLASS ne donnent pas réellement plus de travail en maths à nos étudiants car les heures passées avec nous leur permettent le plus souvent de gagner un temps précieux dans leur compréhension du cours et leur approche des maths aux concours. Ainsi, à temps de travail égal en mathématiques, ils obtiennent de bien meilleurs résultats aux concours que la plupart de leurs congénères. Et comme nous leur apprenons à travailler plus, et mieux… la différence le jour J n’en est que plus forte !
  1. Ne perd-on pas beaucoup de temps à suivre les cours de MASTERCLASS ?
Beaucoup de personnes pensent, qu’au vu du volume hebdomadaire de nos cours (3h à 4h par semaine), en venant à MASTERCLASS, nos étudiants perdent beaucoup de temps…
Non seulement un tel volume de cours est nécessaire si l’on veut obtenir des résultats (ce n’est pas avec 2h de cours par semaine que l’on peut espérer progresser réellement), mais ceux-ci sont d’une telle efficacité que, bien souvent, nos étudiants nous indiquent qu’ils ont l’impression d’avoir appris beaucoup plus de choses en trois ou quatre heures de cours avec nous qu’en une semaine complète en classe (10h de cours en moyenne). De plus, grâce à nos polycopiés, ils disposent de supports de cours exhaustifs, absolument sans équivalent en prépa HEC, et qui leur permet de prolonger notre enseignement chez eux.
Avantage, et non des moindres, de notre localisation géographique : nos cours en formule MasterClass ont lieu à moins de 100m du RER Charles-de-Gaulle Etoile, centre névralgique des transports en commun d’Île-de-France. Un gain de temps appréciable pour tous les étudiants de prépa…
Enfin, grâce à notre coaching, nous apprenons à nos étudiants à travailler plus, mais aussi plus efficacement tout en leur évitant des baisses de régime chronophages… Ainsi, bien loin de perdre du temps, l’étudiant de MASTERCLASS apprend à travailler plus, plus efficacement et avec des armes (notamment en mathématiques), bien supérieures pour affronter les concours.
  1. Y a-t-il un décalage entre les chapitres traités en classe et ceux traités à MASTERCLASS ?
Nous suivons globalement le programme officiel qui est divisé en semestres, sachant qu’à l’intérieur de chaque programme semestriel, il y a un ordre plus ou moins imposé à tous entre ses différents chapitres.
Ainsi, nous suivons à peu près le même ordre dans les chapitres traités que l’immense majorité des professeurs de prépa, mais toujours avec un léger décalage : avec nos étudiants de première année (nos cours avec eux ne débutant que trois semaines après la rentrée scolaire), comme avec nos étudiants de deuxième année (les premiers chapitres traités en deuxième année étant des chapitres de première année, mais avec un angle et un niveau de deuxième année).
Ainsi, à MASTERCLASS, nous intervenons presque toujours en aval du travail fait en classe et ne traitons en cours, sauf cas exceptionnel, que des chapitres déjà traités en classe par nos étudiants.
  1. Quel est le prix des cours à MASTERCLASS ?
Nous ne souhaitons pas communiquer nos tarifs à nos étudiants. Vous comprendrez donc que nous ne souhaitons pas répondre à cela ici… En effet, nous estimons que les décisions d’ordre financière incombent aux parents et que les étudiants doivent se focaliser exclusivement sur leurs objectifs scolaires sans se laisser polluer par les questions d’ordre matériel. C’est pourquoi nous ne communiquons nos tarifs qu’à leurs parents, au cours de nos réunions d’information ou lors de rendez-vous dans nos locaux.
Cela dit, on entend assez souvent à peu près n’importe quoi à ce sujet… Sachez simplement que nos premières formules de cours sont à 1 400 € (donc bien en-dessous des prix évoqués ici ou là), et que notre tarif horaire est globalement équivalent à celui d’un grand nombre de nos concurrents, alors que, lorsque l’on compare les apports respectifs des différents organismes existants, et notamment leurs résultats, il n’y a aucune comparaison possible !
  1. Comment expliquez-vous les critiques que l’on entend parfois au sujet de MASTERCLASS ?
On entend, il est vrai, de temps à autres, un certain nombre de personnes critiquer MASTERCLASS, mais, le plus souvent, avec des arguments infondés…

L’argument qui revient le plus souvent est celui du prix. Beaucoup critiquent notre établissement parce que les cours y seraient chers. Non seulement, cela ne correspond pas tout à fait à la réalité puisque nos premières formules de cours sont à 1 400 €, mais cela est d’autant moins vrai que notre tarif horaire est globalement équivalent à celui d’un grand nombre d’organismes, surtout lorsque l’on sait que nos cours durent généralement 25% plus longtemps que leur durée officielle… Ainsi, si nos formations peuvent apparaître chères de prime abord, cela est lié au fait que nos formules comportent le plus souvent beaucoup d’heures (mais, rappelons-le, toujours à un tarif horaire normal), et que ces heures sont réellement indispensables à une véritable progression en mathématiques pour des étudiants de prépa.
De plus, lorsque l’on compare le contenu des cours à MASTERCLASS avec ce qui peut être fait par ailleurs, que ce soit au niveau de la qualité ou de l’intensité de notre enseignement, de la qualité de nos supports pédagogiques, tout comme des vertus de notre coaching, nombreux sont ceux qui nous expliquent en fin de parcours que nos cours sont en fait bien moins chers qu’il n’y paraissait de prime abord… C’est ainsi que, alors que certains parents hésitent parfois à inscrire leurs enfants à MASTERCLASS pour des raisons financières, ils ne cessent le plus souvent de nous exprimer leur immense satisfaction en fin de parcours, certains estimant même que notre formation a été d’un apport incommensurable pour leur enfant…

Certains n’hésitent pas non plus à nous critiquer car nos enseignants ne sont pas des professeurs agrégés. C’est vrai, mais c’est justement là que réside la force de notre enseignement ! Tous nos enseignants sont en effet d’anciens étudiants de prépa HEC ayant brillamment réussi aux concours et ayant été formés avec soin à la méthode MASTERCLASS par SteeveSARFATI. C’est ainsi que nos professeurs, ayant déjà tous été confrontés aux même problèmes que leurs étudiants, comprennent leurs difficultés et leurs besoins de l’intérieur, et ce, avec des qualités pédagogiques et une parfaite connaissance du programme comme des exigences des concours leur permettant d’être bien souvent considérés par leurs étudiants comme les meilleurs enseignants en mathématiques qu’ils n’ont jamais eus (ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’ouvrage de maths le plus vendu dans l’histoire de la prépa HEC est le Méthodes, Savoir-Faire et Astuces, communément appelé le MSFA, écrit par SteeveSARFATI)…

D’ailleurs, à y regarder de plus près, ces critiques émanent, dans leur quasi-totalité, de professeurs ou de directeurs de prépa ayant un intérêt personnel à émettre lesdites critiques, voire d’étudiants de prépa n’ayant jamais mis un pied à MASTERCLASSPour leur part, les anciens étudiants de MASTERCLASS, dans leur immense majorité, ne tarissent pas d’éloges sur notre formation qui, le plus souvent, a su leur apporter tout ce qu’il leur manquait dans leur prépa !
  1. Pourquoi choisir MASTERCLASS parmi l’ensemble des organismes de cours complémentaires en mathématiques en prépa HEC ?
Il y a déjà près de 30 ans, SteeveSARFATI a été l’inventeur de la formule de cours en petits groupes et en groupes de niveau dispensés par des étudiants ayant brillamment réussi aux concours. Fondateur d’Optimal Prépa en 1992 (revendu par la suite au groupe Ipésup), il crée MASTERCLASS en 2007 afin d’aller encore plus loin dans sa philosophie d’enseignement…
Avec près de 30 années d’expérience, MASTERCLASS est aujourd’hui le n°1 dans l’enseignement des mathématiques en prépa HEC, avec des cours de maths dont le seul et unique objectif est de permettre à tous ses étudiants d’effectuer des progressions exceptionnelles en mathématiques (plus de 7 points en moyenne sur un an) avec des supports pédagogiques d’une qualité inestimable doublés d’un coaching hors du commun pour permettre à tous ses étudiants d’intégrer les meilleures Écoles et faire de leurs rêves une réalité !
C’est pourquoi nos résultats sont exceptionnels : 7 points de progression en mathématiques en moyenne sur un an, et plus de 80% de nos étudiants qui intègrent in fine une Parisienne !
La seule question qui demeure étant : Pourquoi sommes-nous les seuls à afficher nos résultats ?